EAN13
9791020908902
ISBN
979-10-209-0890-2
Éditeur
Éditions Les Liens qui libèrent
Date de publication
Collection
L L L
Nombre de pages
192
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'horreur du vide

Critique de la raison industrialiste

Éditions Les Liens qui libèrent

L L L

À paraître
De quoi la crise du Covid 19 est-elle le nom ?Médicalement, le Covid19 n'est pas un événement. Mais il a socialement muté en un événement de civilisation dont l'ampleur est absolument inédite. Entre le non-événement biologique infectieux (ou au moins l'événement banal à l'échelle des siècles) et l'ampleur extraordinaire de l'événement social, il y a un gouffre. C'est donc ce gouffre qu'il faut sonder. Comprendre comment une situation objective grave mais très limitée dans ses effets physiques réels, a pu être l'occasion d'une paralysie globale unique dans l'histoire. Être l'occasion de cette situation incommensurable, signifie que le virus n'en a pas été la cause efficiente mais le déclencheur opportun. Nous attendions trop la catastrophe pour qu'elle n'advint pas enfin. Eh quoi maintenant ? De quoi est-elle le signe ? Non pas de la fin du capitalisme en tant que tel, qui n'est qu'une simple technique économique ; ni du libéralisme qui vise, dans sa version authentique, comme son nom l'indique, à libérer l'homme, mais de l'industrialisme.  Autrement dit du système général d'élevage humain qui a fait du capitalisme la finalité du monde et qui a fait du libéralisme la justification de l'aliénation à soi, aux autres et à l'environnement.
S'identifier pour envoyer des commentaires.