EAN13
9782380942323
ISBN
978-2-38094-232-3
Éditeur
Nouveau Monde éditions
Date de publication
Collection
NME.HISTOIRE
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 14 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Des épidémies en France sous l'Ancien Régime

De

Nouveau Monde éditions

Nme.Histoire

À paraître
Connue depuis l’Antiquité, réapparue en 1346 en Occident où elle fait disparaître environ la moitié de la population, la peste a été la grande maladie de « l’Ancien Régime », et a sévi régulièrement jusqu’en 1722. La seule grande explication qui lui était apportée était d’ordre religieux : un fléau envoyé par Dieu aux pécheurs dont les meilleurs recours sont la prière et la pénitence. L’ignorance où l’on était alors avait abouti à une réaction empirique unanime: « l’exclusion sanitaire » (isolement, quarantaines et barrières sanitaires) pour protéger la société en séparant sa partie saine de sa partie contaminée ou susceptible de l’être. Les villes avaient ainsi développé une politique de contrôle généralisé dont la direction a peu à peu été prise par l’État. À partir du XVIIIe siècle la science apporte des explications et des solutions qui échappent à l’emprise de la religion. Le retrait de la peste permet alors à la monarchie bienfaisante et bureaucratique de déployer à travers tout le royaume une médecine des épidémies ordinaires.
En dépit d’apparentes similitudes, l’histoire de la peste et de sa gestion ne peut servir de modèle à l’épidémie de covid, mais il est possible d’en revisiter certains aspects à la lumière de questions soulevées par l’actuelle pandémie : la rivalité sanitaire qui oppose Paris et Marseille, le confinement opéré à titre de moyen de lutte ordinaire, les procédures bureaucratiques... 
Une perspective historique éclairante et accessible à tous.
 
Archiviste et historienne, Françoise Hildesheimer est l’une des meilleures spécialistes de Richelieu et de l’Ancien Régime, mais aussi de l’histoire des maladies et des épidémies. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Françoise Hildesheimer