EAN13
9782753582712
ISBN
978-2-7535-8271-2
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Res Publica
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Blacks in Time

Race et médias aux États-Unis

Presses universitaires de Rennes

Res Publica

À paraître
Cet ouvrage questionne le rôle joué par les médias d'information dans les rapports sociaux de race. Il rend compte du débat scientifique et politique sur la représentation des minorités dans les médias d'information qui agite les États-Unis depuis 50 ans et relate deux histoires en parallèle : l'histoire africaine-américaine cadrée par Time, le magazine mainstream le plus lu aux Etats-Unis, et l'histoire de l'action menée par les journalistes noirs américains au sein de ce média. Grâce à des données empiriques et ethnographiques, Christine Larrazet illustre l'enjeu de la diversification des salles de rédaction, et révèle les progrès générés par l'embauche de journalistes noirs américains, ainsi que les résistances rencontrées, depuis les années 1960. Elle apporte, en épilogue, un nouvel éclairage sur l'actualité (élection d'Obama, couverture des violences policières). Le racisme et la discrimination qui perdurent aux États-Unis et en Europe, s'appuient en partie sur les images négatives véhiculées par les médias. Au travers d'un cas d'étude, Blacks in Time Magazine, Christine Larrazet analyse l'impact de la racialisation des populations, aussi anciennes soient-elles, sur la production de l'information et révèle un cercle distance-média-distance en action dans les salles de rédaction. Dans un monde où les institutions publiques s'attaquent à la discrimination et au racisme, elle interroge le lien et l'absence de lien, peu étudiés, entre les acteurs de l'information et la diversité des individus qui constituent la population d'un pays.
S'identifier pour envoyer des commentaires.