EAN13
9782753586475
ISBN
978-2-7535-8647-5
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
GEOGRAPHIE SOCI
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'illusion du vote bobo

Configuration électorales et structures sociales dans les grandes villes françaises

Presses universitaires de Rennes

Geographie Soci

À paraître
Les résultats des scrutins municipaux de 2020 ont mis l'accent sur une « vague verte » souvent expliquée en termes de « vote bobo », ce qui n'a rien d'inédit ni de surprenant au regard de l'état du débat public français. À rebours de ces interprétations médiatiques, ce livre propose de faire un pas de côté et de penser sur d'autres bases analytiques les changements sociologiques et leurs effets électoraux au coeur des villes françaises, en croisant pour cela les apports du champ des études électorales et du champ des études urbaines. En mobilisant l'échelle fine et inédite des bureaux de vote, ce livre propose en effet une exploration des configurations électorales intra-urbaines, et tente de les comprendre en lien avec les transformations de la géographie sociale et de la sociologie urbaine des quartiers (embourgeoisement, gentrification, paupérisation, etc.). La première partie de l'ouvrage porte sur les trente-cinq villes françaises de plus de 100 000 habitants et permet de dresser un tableau national sur la dernière décennie (1995-2017). Le second temps emmène le lecteur à se pencher plus en détail sur les mutations socio-électorales de la métropole nantaise, en prenant pour cela plus de profondeur historique (1974-2017). Dans un contexte économique financiarisé qui a fait des régions urbaines les principaux moteurs de la croissance, cette attention au changement social permet de prendre conscience des transformations sociologiques induites par le passage de la ville fordiste à la ville post-fordiste, et d'en mesurer précisément les conséquences électorales.
S'identifier pour envoyer des commentaires.