EAN13
9782354802561
ISBN
978-2-35480-256-1
Éditeur
Amsterdam
Date de publication
Nombre de pages
176
Dimensions
19,5 x 13,5 x 0,1 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Malentendu

Race, classe et identité

Amsterdam

À paraître
Quels sont les écueils auxquels les militants antiracistes se trouvent confrontés lorsqu’ils mobilisent la notion de « race » ? Et comment peuvent-ils s’en prémunir ? Asad Haider trace dans cet ouvrage une généalogie des politiques de l’identité, dont il met en relief le passage d’une inscription dans la tradition révolutionnaire à l’affirmation d’une position libérale. Revenant sur sa trajectoire personnelle au sein des luttes antiracistes menées aux États-Unis ces deux dernières décennies, il éclaire les multiples controverses suscitées en leur sein par l’héritage du Mouvement des droits civiques. Il montre ainsi que les luttes comme Black Lives Matter ont donné lieu à la confrontation de conceptions antagoniques de l’identité : tandis que l’une, abstraite et consolatrice, en fait le support d’une demande individuelle de reconnaissance qui naturalise les inégalités sociales, l’autre insiste au contraire sur la dimension construite des identités et la fonction de justification des structures sociales qu’elles remplissent.
Il résulte de cette démarche une série de mises au point à la fois historiques et théoriques sur certains des débats les plus vifs qui animent les espaces publics étatsunien et, désormais, français - qu’ils portent sur la perspective « séparatiste » théorisée par les penseurs afropessimistes, sur la rhétorique des identités offensées, ou encore sur les traits constitutifs de la blanchité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.