EAN13
9782264081124
ISBN
978-2-264-08112-4
Éditeur
10-18
Date de publication
Collection
Non Fiction (UGE 009999)
Nombre de pages
504
Dimensions
17,7 x 10,8 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Je t'embrasse avec toute ma ferveur révolutionnaire- Collector

De

Traduit par

Préface de

10-18

Non Fiction

À paraître
Le Che par lui-même, une véritable autobiographie épistolaire.
Lettres 1947-1967
Une redécouverte intime et politique du Che à travers les lettres à ses proches pour la première fois publiées. Des premières pérégrinations à moto à travers l'Amérique latine aux dernières expéditions tragiques au Congo et en Bolivie, en passant bien sûr par la révolution cubaine, les lettres d'Ernesto Che Guevara rassemblées ici couvrent toute sa vie. Des plus personnelles aux plus politiques, cette correspondance largement inédite donne à voir le Che fils, ami, amant, guérillero, leader politique, philosophe et poète – un homme enjoué, drôle, parfois sarcastique et profondément aimant, toujours exigeant. Véritable autobiographie épistolaire, un extraordinaire document qui nous permet de comprendre, derrière l'icône, qui était vraiment le Che.
Traduit de l'espagnol (Argentine) par Antoine Martin
" Publication d'un choix de correspondances, inédites pour la plupart, du révolutionnaire assassiné. Ces écrits, à la modernité frappante, ressuscitent Guevara en jeune voyageur à motocyclette, en "contraire d'un Christ" ou en stratège des lendemains qui chantent. " Libération
" Récits de vie entre réparation de moteur, colères idéologiques et amour filial, c'est tout un chemin d'existence et de pensée que l'on découvre sous la plume de celui qui deviendra " le Che " " Livres Hebdo
" Je t'embrasse avec toute ma ferveur révolutionnaire mérite aussi la lecture pour les talents d'écriture d'Ernesto Guevara, son humour tranchant et vif, sa tendresse pour ceux qu'il aime. " Jeune Afrique
" Je t'embrasse avec toute ma ferveur révolutionnaire comprend des lettres inédites qui, intime et politique entrelacés, redonnent corps à l'ami, au fils, à l'amant comme au guérillero, au ministre, à l'internationaliste ardent. " Venceremos
S'identifier pour envoyer des commentaires.