L'Ukraine en toutes lettres
EAN13
9791039901284
ISBN
979-10-399-0128-4
Éditeur
Syllepse
Date de publication
Collection
POINTS CARDINAU
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Ukraine en toutes lettres

Syllepse

Points Cardinau

À paraître
531 notices.
Sur chaque sujet, un éclairage court et précis: événements, villes, personnages, sujets de société, etc. Les notices nous emmènent des deux côtés du front, en Ukraine bien entendu, mais aussi en Russie et au Bélarus et nous font découvrir des sujets, présentés parfois sous des aspects inattendus ou originaux.
Un parcours au travers d'une guerre dévastatrice qui n'en finit pas. Une galerie de portraits d'Ukrainien·nes engagé·es dans la défense de leur pays.
L'Ukraine en toutes lettres apporte un éclairage senseible sur la réalité humaine de la résistance ukrainienne. Cette résistance qui fait l'objet également de notices qui l'abordent sous différents aspects: résistance militaire et résistance civile.
Les acteurs sociaux sont également présents: mouvements syndicaux, féministes, LGBT+, culturels...
Du côté de l'agresseur, la Russie, ses sanglants méfaits sont mis en accusation. Ses massacreurs y sont montrés du doigt, ainsi que ses hommes de pouvoir. Leur idéologie donne lieu à plusieurs entrées.
En ce qui concerne la solidarité internationale avec l'Ukraine, plusieurs exemples sont mis en avant, notamment les convois syndicaux qui se sont rendus en Ukraine pour apporter une aide matérielle aux syndicats ukrainiens.
L'ouvrage est illustré de couvertures de livres ukrainiens parus entre 1910 et?1930. L'histoire de l'édition ukrainienne est douloureuse car elle se mêle à l'histoire de l'oppression nationale du pays. Cependant, pendant une brève période, l'édition ukrainienne a connu un âge d'or où les titres en ukrainien se sont multipliés. Au cours de cette période, «l'art du livre a commencé à se développer comme un ensemble artistique unique», explique Marcela Mozhina, spécialiste de la typographie ukrainienne.
Outre les couvertures, les artistes créaient le ­lettrage: «Ce sont les lettres - qui étaient, le plus souvent, créées par le même artiste qui s'occupait du dessin de couverture - qui permettaient d'atteindre une unité souhaitée de la couverture. Un nouveau champ d'expérimentations créatives s'est alors ouvert aux graphistes ukrainiens» ajoute Marcela Mozhina.
La couverture de l'ouvrage est une oeuvre de Katya Gritseva, artiste ukrainienne à laquelle le magazine Elle a consacré une page.
S'identifier pour envoyer des commentaires.