EAN13
9783796549618
ISBN
978-3-7965-4961-8
Éditeur
SCHWABE
Date de publication
Nombre de pages
320
Dimensions
22 x 15 x 2 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

60 - Foedus ictum

Les rites de sanction des traités romains sous la République et les Julio-Claudiens

Schwabe

À paraître
Tite-Live affirme que les magistrats romains n’avaient pas le droit de conclure un traité (foedus) sans l’aval du peuple romain et sans recourir au cérémonial des fétiaux, qui incluait la mise à mort d’un porcelet à l’aide d’une pierre de silex. Il soutient que tous les traités ont été conclus de cette façon depuis le règne de Tullus Hostilius. Les Modernes ont accordé foi à ces propos et en ont déduit que les magistrats ne pouvaient conclure que des accords provisoires ou à caractère privé. En réalité, les Romains ont pratiqué d’autres rites pour valider les traités sous la République, accomplis par des magistrats. Leurs serments avaient la même valeur contraignante pour le peuple romain que le serment des fétiaux ; ces foedera étaient valables dès l’instant où les serments avaient été échangés, même s’ils n’avaient pas été ratifiés par le Sénat et le peuple.
S'identifier pour envoyer des commentaires.